prevnext

Définition du diabète

C.R.E.A.D.O.P

Centre de Réadaptation Alimentation Diabète Obésité Pédiatrique

Val Pré Vert

Il existe principalement deux types de diabète :

Diabète de type 1

Le diabète insulinodépendant est une maladie chronique caractérisée par une hyperglycémie, due à un déficit partiel ou total de la sécrétion d’insuline. Les cellules β du pancréas, productrices d’insuline, sont détruites par des anticorps. L’apparition de la maladie auto-immune résulte de plusieurs facteurs :

  • Une atteinte virale non spécifique
  • Probablement des facteurs d’environnement, toxiques ou nutritionnels, mais ils restent encore largement inconnus.
  • Une susceptibilité génétique rendant le pancréas plus sensible aux agressions auto-immunes.

Actuellement, l’injection d’insuline en sous-cutanée par pompe à insuline ou par stylo reste le seul moyen de traitement de substitution et à vie.

Diabète de type 2

Le diabète de Type 2 est la conséquence d’une résistance à l’insuline secondairement à une mauvaise hygiène de vie (sédentarité, régime hypercalorique…). Il touche en général les personnes en surpoids lorsqu’elles commencent à prendre de l’âge.

Le diabète de type 2 est ainsi souvent considéré comme une maladie liée au style de vie. Cependant l’âge joue un rôle important, tout comme l’hérédité. Une personne dont un des parents développe un diabète de type 2 est davantage susceptible de souffrir d’un diabète de type 2.

Le diabète de type 2 peut se soigner initialement par une alimentation équilibrée et une augmentation de l’exercice physiques. Les médicaments (anti-diabétiques oraux) peuvent être nécessaires dans un second temps. Dans certains cas, l’injection d’insuline devient également nécessaire.

Diabète gestationnel

Il s’agit d’une maladie que les femmes peuvent contracter au cours du 2ème trimestre de leur grossesse (environ 4 % des femmes enceintes1). Contrairement aux diabètes de type 1 et 2, le diabète gestationnel disparaît après la naissance du bébé.

Lorsqu’une femme souffre de diabète gestationnel au cours de sa grossesse, elle est plus susceptible d’en souffrir à nouveau lors de sa prochaine grossesse et elle est exposée à un risque plus élevé de développer un diabète de type 2 par la suite. Plus une femme est enceinte à un âge avancé, plus le risque de développer un diabète gestationnel au cours de sa grossesse est élevé.