Diététique

Notre mission en qualité de diététicienne nutritionniste est, certes, de transmettre les connaissances et les bases de l’équilibre alimentaire mais aussi de susciter des prises de conscience permettant de devenir des « libres mangeurs » et des consommateurs avertis et responsables sachant allier plaisir et équilibre. Nous avons pour objectif de rendre nos jeunes patients autonomes en étant acteurs et auteurs de leur prise en charge.

En aucun cas nous ne pratiquons de régimes restrictifs, nous remettons au centre l’écoute et le respect des sensations (faim/soif/satiété), le plaisir de manger et de cuisiner une alimentation équilibrée, saine et variée.

Nous (diététiciennes) sommes au cœur d’une prise en charge holistique et nous travaillons en étroite collaboration avec tous les professionnels de Val Pré Vert avec un discours similaire et une orientation commune.

La diététique à Val Pré Vert, c’est donc un travail autour :

  • Des conditions des repas
  • Les bases fondamentales : mastication, lenteur, être assis à table, sans télévision ni téléphone, ambiance calme favorisant la pleine conscience que ce soit en salle à manger ou au cours des repas thérapeutiques.

 

  • Du contenu de l'assiette
  • Les bases d’une alimentation équilibrée, variée, saine avec une cuisine colorée, simple, savoureuse et saine s’appuyant sur les recommandations du PNNS (Plan National Nutrition Santé),
  • Intérêt d’une alimentation non transformée et favoriser le « fait maison » (repas servis aux jeunes et ateliers cuisine pratiques).

 

  • De la pleine conscience
  • Manger et ne faire que ça, dégustation attentive : savoir apprécier, déguster et savourer,
  • Se connecter à ses perceptions et sensations alimentaires : savoir les identifier, les écouter et les respecter (faim versus envie, satiété, soif).

 

  • De la relation avec l'alimentation
  • Rétablir une relation saine et paisible avec l’alimentation qui ne devrait pas être un apaisement, un réconfort pour gérer des émotions,
  • Se dé programmer de la notion de régime, restriction, privation, comptage de calories… et se débarrasser du sentiment de culpabilité, permettant ainsi de retrouver le plaisir de manger, de cuisiner,
  • Adopter une attitude bienveillante avec soi même et mettre en lumière le positif, les petites victoires quotidiennes, les progrès contribuant au changement durable de comportement alimentaire,
  • Reprendre confiance et liberté face à ses choix et son comportement alimentaires.

 

  • L’enfant est acteur de sa prise en charge
  • Lors des divers entretiens motivationnels nous l’invitons à trouver ses propres solutions, celles qu’il estime réalisables pour lui,
  • Les enfants participent aux commissions de menus, et nous aident à faire évoluer les repas proposés, en nous faisant part de leurs remarques par le biais du cahier des repas,
  • Les enfants ayant accédé à la semaine d’autonomie , peuvent choisir un composant des menus à venir.

 

  • L’enfant gagne son autonomie
  • Si l’enfant est en mesure de manger dans le calme, lentement, de mâcher, poser les couverts, de respecter les quantités, il accède à la semaine d’autonomie, et à la sortie évaluation/mise en pratique au restaurant,
  • Cette semaine d’autonomie permet de reproduire le cadre « comme à la maison » afin de se préparer au mieux à la sortie définitive.

 

SSR Val Pré Vert - CREADOP